Vous êtes ici : Accueil   >   International   >   Chaires internationales   >   Chaire UNESCO   >   Appel à contribution

Appel à contribution

Congrès mondial Orbicom (13-15 mai 2018)

La liberté d’expression ne s’use que si l’on ne s’en sert pas »

(d’après Le Canard enchaîné, journal satirique français)

Appel à contribution 

La liberté d’expression est un questionnement depuis les premières démocraties : dans l’Antiquité grecque, la cité athénienne avait élaboré un système permettant aux citoyens de s’exprimer, certes avec des limites liées à la notion même de citoyenneté. Plus tard, le développement de la presse écrite, puis celui de la radio et de la télévision ont décuplé les possibilités d’expression, mais aussi augmenté l

e pouvoir de contrôler plus ou moins cette expression. L’antagonisme entre pouvoir politique et/ou religieux et liberté des médias, des citoyens et des artistes d’autre part, s’est transformé en une lutte quasi permanente. La première démarche est de questionner le concept même : recouvre-t-il la même réalité dans tous les pays du monde ? Que faire, dans les démocraties, des limitations apportées ici et là par des lois, règlements ou décisions judiciaires ? Les évolutions du classement annuel de la liberté de la presse de Reporters sans frontièresmontre la dimension flexible du concept. Dans ce contexte, l’avènement du numérique et, en particulier, des réseaux sociaux rebat complètement les cartes. En effet, la possibilité pour chaque individu qui a un accès à Internet de diffuser des informations, le relatif vide juridique créé par la dimension internationale du web, les enjeux économiques d’un ordre de grandeur inconnu jusqu’à présent et enfin la professionnalisation des pratiques numériques des États et de divers groupes sociaux modifient à la fois les enjeux et la mise en œuvre de la liberté d’expression. 

Les nouvelles technologies ne doivent, ni être acceptées avec une naïveté grégaire, ni être rejetées dans une opposition idéologique systématique. Elles sont là, nous les utilisons tous. L’objectif de ce congrès est avec la communauté scientifique internationale d’interroger les pratiques actuelles et leurs conséquences sur la liberté d’expression qui sont au cœur du fonctionnement des démocraties. Ce congrès s’inscrit dans la continuité des travaux que l’Unesco mène depuis plusieurs années sur cette thématique (https://fr.unesco.org/themes/favoriser-liberté-dexpression) avec notamment la publication annuelle d’un observatoire sur les Tendances mondiales en matière de liberté d’expression et de développement des médias. (en savoir plus)

Télécharger la version intégrale de l'appel à contribution (version PDF française)

Télécharger la version intégrale de l'appel à contribution (version PDF anglaise)

Télécharger la version intégrale de l'appel à contribution (version PDF espagnole)

Comité scientifique

Christian Agobli, UQAM, Canada ; Yassine Akhiate, Haute Autorité pour la communication audiovisuelle, Maroc ; Ghislaine Azemard, Université Paris 8, France ; Bertrand Cabedoche, Université de Grenoble, France ; Marisol, Cano Busquet, Pontificia Universidad Javeriana, Bogota, Colombie ; Carmen Caffarel Serra, Universidad Rey Juan Carlos, Madrid, Espagne ; Emmanuelle ChevryUniversité de Strasbourg, France ; Bernardo Díaz Nosty, Universidad de Málaga, Espagne ; Cécile Dolbeau-Bandin, Université de Caen, France ;Jamal Eddine Naji, Président Orbicom, Haute Autorité pour la communication audiovisuelle, Maroc ; Adela Drăgan,  Université du Bas-Danube, Galati, Roumanie ; Pascale Erhart, Université de Strasbourg, France ; Elizabeth Gardère, Université de Bordeaux, France ; Manuel Alejandro Guerrero Martinez, Universidad Iberoamericana, Mexico, Mexique ; Mohamed Hellal, Université de Carthage, Tunisie ; Alain Kiyindou, Université de Bordeaux-Montaigne, France ; Anne-Marie Laulan, Université de Bordeaux-Montaigne, France ; Annie Lenoble-Bart, Université de Bordeaux-Montaigne, France ; José Marques de Melo, Universitad metodista de Sãao Paulo ; Maria Dolores Montero, Universidad Autònoma de Barcelona, Barcelone, Espagne ; Marguerite Moritz, University of Colorado, Etats-Unis ; Walter Neira Bronis, Université de Lima, Pérou ; Eric Olmedo, Institut des études éthniques, Université Kebangsaan Malaysia, Malaisie ; Jérémy Picot, Université de Strasbourg, France ; Gina PuicaUniversité Ştefan cel Mare, Suceava, Roumanie ; Eduardo Rebollo, Universidad Católica del Uruguay, Montevideo, Uruguay ; Catherine Roth, Université de Haute-Alsace, Mulhouse, France ; Maria Isabel Soldevila, Pontificia Universidad Catolica Madre y Maestra, Santo Domigo, République dominicaine ; Yeny Serrano, Université de Strasbourg, France ; Marc Trestini, Université de Strasbourg, France ; Tim Unwin, University of London, London, Royaume-Uni ; Victoria Uranga Harboe, Universitad Diego Portales, Santiago de Chili, Chili ; Philippe Viallon, Université de Strasbourg, France ; Minka Zlateva, University of Sofia St Kliment Ottridski, Bulgarie.

Comité d’organisation

- Les membres de la chaire Unesco « Pratiques journalistiques et médiatiques » : Yassine Akhiate, Muriel Béasse, Emmanuelle Chevry, Stéphane Dangel, Cécile Dolbeau-Bandin, Adela Drăgan, Farhat El Khoury,Pascale Erhart, Jean-Marie Gachon, Elizabeth Gardère, Mohamed Hellal, Hélène Hoblingre, Lu Liu, Jérémy Picot, Gina Puica, Gabriela Rotar, Catherine Roth, Yeny Serrano, Frédéric Tendeng, Marc Trestini, Philippe Viallon

-Solène Baux, Solène de Bontin,Marilyne Eisele, Margot Evenou, Margaux Lamy, Emma Pana, Maurine Piasecki,Simon Pfister, Théo Schiano, Cécile Undreiner, Orlane Varennes, Oryane Yorulmaz 

- Le secrétariat d’Orbicom : Rania Aoun, Pierre Giguère, Yves Théoret

- Annick Le Ny et sa bande

La liberté d’expression à l’ère numérique de l’infox à l’intelligence artificielle

Freedom of expression in the digital era From Fake news to Artificial Intelligence

La libertad de expresión en la era digital: de las fake news a la inteligencia artificial

Du 25 juillet 2019 au 15 décembre 2019

Pour préparer votre rentrée, nous vous informons que les inscriptions aux...

L’accès au Fonds French Tech Seed grâce à la force d’un consortium...

Soutenue en novembre 2017, la thèse archéologie grecque (laboratoire...

Les services ministériels portent à la connaissance des établissements le...

Contact : fondsculturel@gmail.com Les candidats trouveront à leur...