Vous êtes ici : Accueil   >   1ère inscription en doctorat   >   La thèse de doctorat   >   Le financement de la thèse

Le financement de la thèse

 
CONTRATS DE RECHERCHE

1. Contrat doctoral Université

Le Contrat doctoral de recherche est un contrat de trois ans, proposé par l’université de Strasbourg; il est attribué à l'issue d'un concours organisé par l'Ecole doctorale.

Campagne : MAI/JUIN

Procédure : Les unités de recherche font remonter à l’école doctorale les candidats admissibles à l'audition.

Campagne en cours, cliquez ici


2. Contrat doctoral Région Grand Est

La Région Grand Est accompagne le développement de la Recherche en attribuant des contrats doctoraux.
Ce dispositif permet à des Unités de recherche de travailler sur des sujets d’intérêt régional et à de jeunes chercheurs préparant une thèse de doctorat de se consacrer à leur recherche en bénéficiant d’un salaire sur la base d’un contrat de travail spécifique.
Cette prise en charge s’effectue prioritairement sous la forme d’un cofinancement de la Région à hauteur de 50% et exceptionnellement sous la forme d’un financement à 100% (domaine des Sciences Humaines notamment) garantissant au doctorant un contrat de travail avec un statut de
salarié pour une durée de 3 ans maximum.

Campagne : FEVRIER/ MI-MARS

Procédure : Les unités de recherche font remonter à l’Ecole doctorale les sujets (avec candidats identifiés ou non) pré-selectionnés afin d’établir le classement par le conseil scientifique de l’Ecole.

L’intérêt régional des thématiques et sujets de thèse :

les demandes devront s’inscrire dans la Stratégie Régionale de l’Innovation avec une priorité aux thématiques de la Stratégie de Spécialisation Intelligente, à savoir :

  • économie verte (chimie nouvelle, environnement, énergie, mobilité, habitat),
  • santé et bien-être (technologies médicales, santé, agroalimentaire, biodiversité),

Dans un souci de cohérence, la Région Grand Est entend soutenir ces axes en les déclinant au travers de ses différentes politiques et de ses différents dispositifs.

Ces domaines doivent donc être considérés comme prioritaires mais non exclusifs.

 

3. Les contrats CIFRE

Les contrats CIFRE (conventions industrielles de formation par la recherche) permettent le recrutement d’un doctorant par une entreprise privée.

L'entreprise recrute en CDI ou CDD (articles D. 1242-3 & 6 du code du travail) un diplômé de niveau M à qui elle confie une mission de recherche stratégique pour son développement socio-économique. Le salaire d'embauche ne peut être inférieur à 23 484 € annuel brut. Les travaux constitueront l'objet de la thèse du salarié-doctorant.

Le laboratoire de recherche académique encadre les travaux du salarié-doctorant, à ce titre ce dernier est inscrit dans l'école doctorale de rattachement du laboratoire.

L'entreprise et le laboratoire établissent, au plus tard dans les six mois qui suivent le début de la CIFRE, un contrat de collaboration de recherche qui stipule les conditions de déroulement du partenariat et notamment la méthodologie de recherche, les lieux d'exercice du doctorant, les questions de confidentialité, propriété intellectuelle...

Ce dispositif est géré par l’ANRT (Association Nationale de la Recherche et de la Technologie) et financé par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Campagne : Le dépôt des dossiers se fait tout au long de l’année

Procédure : via le site internet www.anrt.asso.fr

 

 

4. Le collège doctoral franco-allemand-suisse

Grâce au soutien de l’Université Franco-Allemande, les universités de Strasbourg, de Bonn et de Berne mettent en place un Collège Doctoral Franco-Allemand-Suisse à partir du 1er janvier 2011, dont le thème, qui sera étudié dans un esprit international et interdisciplinaire, portera sur la "Foule et intégration dans les sociétés antiques". Ce Collège s’adresse aux étudiants qui ont commencé une thèse avec un professeur associé au Collège ou à ceux qui souhaitent le faire

Le collège doctoral franco-allemand-suisse peut attribuer des contrats doctoraux de recherche

S'adresser à Eckhard Wirbelauer, professeur d'histoire romaine

 

 

AUTRES FINANCEMENTS

 

Ecoles françaises à l'étranger

Les différentes écoles françaises à l'étranger proposent régulièrement des candidatures à des bourses d'études.

Il s'agit de :

 Appel à candidatures pour des contrats doctoraux en cours

 

Plus généralistes sont les Instituts français de recherche à l'étranger, avec des implantations à Addis-Abeba, Bangkok, Berlin, Damas, Francfort, Hong Kong, Ibadan, Istanbul, Johannesburg, Jérusalem, Kaboul, Khartoum, Le Caire, Lima, Mexico, Moscou, Nairobi, New Delhi, Oxford, Pondichéry, Prague, Rabat, Sanaa, Tachkent, Téhéran, Tokyo, Tunis

 

Autres organismes

Ils financent des thèses relevant de leur domaine de compétence.

Parmi ces organismes, on peut citer par exemple :

  • Nivea
  • Mustela
  • Nestlé
  • Fifa
  • Sidaction
  • Ligue contre le cancer
  • DGA (Direction Générale des Armées)
  • Axa

Liste des admis SOUSSOKO Lili BARTEL ANJA NAGEL Anaïs LONGO Giulia...

Le Service relations Alumni de l’Université de Strasbourg organise un...

Le programme de stages du semestre en cours de l'URFIST  mis à jour est...

Dans le cadre du soutien apporté aux actions de coopération...